Retraite progressive

  • Partager l'article

La retraite progressive permet de percevoir une partie de sa retraite, tout en continuant une activité professionnelle réduite. Ce dispositif facilite une transition progressive vers la retraite.

Créée en 1988, la retraite progressive est possible dès 60 ans. Elle permet d’exercer une activité professionnelle à temps partiel, en touchant une fraction de la pension de retraite – et en continuant à cotiser pour sa retraite, afin d’en améliorer son montant futur. Au moment de l’arrêt définitif de l’activité, le montant de la retraite est recalculé pour tenir compte des trimestres et des points supplémentaires acquis pendant cette période. Au 31 décembre 2015, 5 208 personnes bénéficiaient d’une retraite progressive dans le régime de base, 63% d’entre elles étant des femmes.

Autre dispositif : le cumul emploi retraite. Il permet la reprise d’une activité rémunérée par un retraité. En 2015, 481 000 personnes (dont 40% de femmes) cumulent leur retraite avec une activité (Drees, 2017). Aujourd’hui la reprise d’une activité dans ce cadre ne permet pas d’obtenir de nouveaux droits à la retraite.