Les grands principes de la réforme des retraites - version texte

  • Partager l'article

#RETRAITE
Vers un système plus simple et plus juste pour tous
Un même système pour tous
42 régimes 1 système universel
Un système public par répartition
Les actifs d’aujourd’hui financeront les pensions des retraités d’aujourd’hui

Un système plus équitable
Un € cotisé = les mêmes droits pour chaque Français
Les points accumulés tout au long de la vie seront enregistrés dans un compte unique. Chaque jour travaillé sera pris en compte.
28% taux de cotisation pour les assurés et leurs employeurs privés ou publics

Fonctionnaires civils, militaires, salariés des régimes spéciaux : les primes seront prises en compte dans le calcul de la retraite.
Les travailleurs indépendants bénéficieront d’un régime de cotisations adapté. A cotisation égale, ils auront le même nombre de points.

Un système plus solidaire
Des points seront accordés pour chaque enfant, dès le premier enfant.
Des pensions de réversion garantiront le niveau de vie des veuves et des veufs après le décès du conjoint.
Des points seront accordés pour prendre en compte les interruptions d’activité (chômage, maladie, invalidité, maternité,..)
Un dispositif de minimum de pension sera prévu pour les Français ayant travaillé toute leur vie à temps partiel ou avec des revenus modestes.

Une transformation progressive
L’âge minimum de départ à la retraite sera maintenu à 62 ans.
Le système universel permettra la prise en compte des spécificités de certaines situations : carrières longues, métiers pénibles ou dangereux, handicap…
Les retraités d’aujourd’hui ne seront pas concernés par la réforme.
Les Français qui seront à moins de 5 ans de l’âge de départ en retraite au moment de l’adoption de la loi ne seront pas concernés.
Pour tous les actifs, les droits relatifs aux périodes travaillées seront conservés à 100%.