Les mots clés

Valeur de service du point

Valeur du point au moment de la liquidation de la retraite. C’est la valeur permettant de convertir les points acquis durant sa carrière.

Taux de remplacement

Pourcentage que représente la retraite (de base et complémentaire) par rapport au dernier revenu perçu.

Trimestres assimilés

Les trimestres assimilés sont des périodes d’interruption de travail qui comptent pour la retraite : maladie, maternité, chômage, service militaire, etc.

Salaire annuel moyen

Dans les régimes de base des salariés, c’est le salaire qui sert de base au calcul de la retraite (moyenne des 25 meilleures années de la carrière). Chez les fonctionnaires, la rémunération prise en compte est le traitement indiciaire brut (donc hors primes) pendant les six (...)

Revenu moyen par tête (RMPT)

Masse des rémunérations versées par les employeurs et des revenus des non-salariés rapportée au nombre d’assurés cotisants.

Retraite progressive

La retraite progressive permet de percevoir une fraction de la pension de retraite de base versée par le régime général de la sécurité sociale tout en exerçant une ou plusieurs activités à temps partiel. La durée globale de travail à temps partiel doit représenter entre 40% et 80% de (...)

Retraite complémentaire

Dans le système actuel, c’est le deuxième niveau de retraite obligatoire, qui complète la retraite de base. Exemple : retraite IRCANTEC pour les contractuels de la fonction publique, AGIRC-ARRCO pour les salariés du (...)

Rendement du point

Rapport entre la valeur de service et la valeur d’acquisition du point. C’est ce que « rapportent » les points accumulés.

Régimes spéciaux de retraite

Régimes de retraite couvrant certaines catégories de salariés du secteur public ou parapublic maintenus en vigueur en 1945 au moment de la création du régime général des salariés : fonctionnaires, agents de la SNCF, de la RATP, (...)

Régime par points

Régime de retraite, par répartition, calculant les droits en fonction des points cumulés tout au long de la carrière grâce aux cotisations versées. Il se distingue du régime par annuités.

Régime général

Régime de retraite des salariés et assimilés et, depuis la suppression du régime social des indépendants, des artisans et commerçants. Au niveau national, le régime général est géré par l’Assurance retraite (CNAV).

Régime par annuités

Régime de retraite par répartition calculant les droits à retraite en fonction des durées de cotisations. Il se distingue du régime par points.

Points solidarité

Points acquis notamment pour des périodes d’interruption d’activité, et ne correspondant pas à des points acquis grâce aux cotisations assises sur les revenus du travail. Ces points sont financés par la solidarité nationale (par (...)

Plafond de sécurité sociale

Le plafond de sécurité sociale est le montant maximum des rémunérations à prendre en compte pour le calcul des cotisations retraite contributives au régime général de base des salariés. Il est actuellement fixé à 40 524 (...)

Minimum vieillesse (Aspa)

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est une prestation mensuelle accordée aux retraités ayant de faibles ressources. Elle fait l’objet d’une récupération sur succession dans certaines conditions. Il s’agit d’une prestation conjugalisée dont le plafond de (...)

Minimum garanti

Le minimum garanti est le montant minimum de la retraite des fonctionnaires.

Minimum de pension

Le minimum de pension est le minimum plancher accessible à l’atteinte de l’âge de 67 ans ou pour une carrière complète. Ce montant minimum varie en fonction de la durée d’assurance et du nombre de trimestres cotisés.

Majoration de pension

Augmentation définitive du montant de la retraite, essentiellement liée à la situation personnelle de l’assuré. Exemple : majoration de 10% de la retraite à partir du troisième enfant.